Le groupe MGEN ouvre un centre de relation client à Nantes : 140 emplois à terme

Le groupe MGEN a choisi Nantes pour ouvrir un nouveau centre de relation client (le cinquième du groupe mutualiste). Installé sur le pôle d’affaires Euronantes, le centre nantais devrait accueillir près de 140 collaborateurs à moyen terme.

Le groupe mutualiste MGEN a choisi Nantes pour ouvrir son 5e centre de relation client (les autres étant situés à Paris, Rennes, Bordeaux et Lyon). Le site sera dédié dans un premier temps à la réponse aux appels des adhérents sur la prise en charge de leurs frais de santé au titre des régimes obligatoire et complémentaire d’assurance maladie, sur les prestations de prévoyance, la gestion des contrats et des cotisations.


Nantes pour l’attractivité et le potentiel de recrutement

Historiquement dédié à une catégorie d’assurés*, le groupe MGEN s’adresse désormais à tous les publics. L’offre s’est par ailleurs élargie et associe aujourd’hui la santé, la prévoyance, et l’action sociale. « Cet élargissement de l’offre et des publics rendaient nécessaires l’ouverture d’un nouveau centre de relation client » explique Jean-Alexandre César, responsable du site. « Nantes a été choisie pour son attractivité, son bassin d’emploi, mais également pour la proximité avec Harmonie Mutuelle ». Annoncée en 2015, la création d’un groupe commun entre les deux mutuelles est en effet prévue dans les prochains mois.

Le choix d’Euronantes

Le centre de relation client est installé sur trois étages de l’immeuble Veo sur le pôle d’affaires Euronantes. « Outre la proximité de la gare, nous avons été séduits par ce site nouveau et en pleine expansion, en phase avec l’image de ce nouveau centre » commente Jean-Alexandre César.  « Nous souhaitons effectivement développer de nouveaux modes d’organisation et de management et impulser un état d’esprit collectif positif ». Les premières équipes sont arrivées fin 2015, une partie est issue des mutuelles UMR et MFPS, qui dépendent aujourd’hui du groupe MGEN. Le site compte déjà 82 salariés et devrait accueillir près de 140 collaborateurs à moyen terme.

 

* professionnels rattachés aux ministères de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; de la Culture et de la Communication ; de la Ville, de la Jeunesse et des Sports